La structure de la Logique

L’Essence (Livre II)

Réflexion Phénomène Effectivité

Reflexion}**L’Essence comme réflexion (1ère section)

Chapitre I (immédiateté logique) L’apparence*

Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
L’Essentiel * *Inessentiel** * *Apparence**
Division intérieure Identité temporelle
Immédiat Réflexion posante
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Réflexion extérieure Déjà-là, Réel Réflexion posante
Identité temporelle Division intérieure
Réflexion déterminante Egalité réflexive

Chapitre II (médiation empirique) Les essentialités

Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
L’identité * *Séparation** * *Différence absolue**
Division intérieure Identité temporelle
Indifférence Diversité
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Différence déterminée Rapport à un tiers Diversité
Identité temporelle Division intérieure
Opposition Inégalité
Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Opposition Négatif Contradiction
Division intérieure Identité temporelle
Totalité Fondement

Chapitre III (négation de la médiation) Le fondement

Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Forme Fondé Fondement
Identité temporelle Division intérieure
Contenu Matière
Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Contenu Formalisme Fondement réel (base)
Division intérieure Identité temporelle
Spécification Fondement complet Présuppositions
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Chose inconditionnée Conditions Présuppositions
Identité temporelle Division intérieure
Existence Immédiat

L’essence est l’existence ; elle n’est pas différente de son existence. II 152

Le Phénomène (2ème section)

Chapitre I (immédiateté logique) L’existence

Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Existence Extériorité Chose-en-soi
Division intérieure Identité temporelle
Pluralité Propriétés
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Choséité Changements Propriétés
Identité temporelle Division intérieure
Matière Continuité

Chapitre II (médiation empirique) Le Phénomène (l’apparaître)

Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Matière non-chose Phénomène
Division intérieure Identité temporelle
Variations Loi
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Le monde des lois Preuve, diversité Loi
Identité temporelle Division intérieure
Univers (Totalité) Dissolution du phénomène

Chapitre III (négation de la médiation) La relation essentielle

Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Univers Parties Relatif
Division intérieure Identité temporelle
Inconditionné (totalité) Force (extériorisation)
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Intériorité Réaction Force
Identité temporelle Division intérieure
Absolu Extérieur

L’effectivité (3ème section)** Ce qui est effectif peut agir. II 256

Chapitre I (immédiateté logique) L’absolu*

Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Absolu Paraître Attribut de l’absolu
(infini) (fini) Division intérieure Identité temporelle
Identité absolue Manière d’être l’apparence comme apparence

Chapitre II (médiation empirique) L’effectivité*

Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Possibilité Moment Manière d’être
Identité temporelle Division intérieure
Contingence Impossible
Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Contingence Circonstances Nécessité relative
(infini) (fini) Division intérieure Identité temporelle
Devenir Nécessité absolue

Chapitre III (négation de la médiation) La relation absolue*

Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Substance Négativité absolue a (Liberté) Nécessité bsolue
Identité temporelle Division intérieure
Puissance Accidents
Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Puissance Effet Causalité
(infini) (fini) Division intérieure Identité temporelle
Originalité Relation de causalité
Unité extérieure Opposition extérieure Position, résultat
Activité Passivité Causalité
Identité temporelle Division intérieure
Réaction Violence
Position, résultat Opposition extérieure Unité extérieure
Réaction Influence Action-réciproque
(infini) (fini) Division intérieure Identité temporelle
Liberté (totalité) Sujet, Universel

Cette unité posée de soi dans ses déterminations, qui sont posées comme le tout lui-même et par là tout aussi bien comme déterminations, est alors concept. II 269